prothese-dentaire

Tout savoir sur les différents types de couronnes dentaires

Les couronnes font partie des prothèses dentaires, elles sont posées quand les dents sont trop abîmées. Les couronnes dentaires prothétiques ont à la fois un rôle esthétique et fonctionnel, puisqu’elles permettent de sauvegarder des dents usées et de les protéger. Il existe plusieurs types de couronnes, notamment selon le matériau utilisé. Faisons le point sur cet appareillage, avec un tour d’horizon de tous les types de couronnes qui sont utilisées par les dentistes.

Pourquoi poser une couronne dentaire ?

Le chirurgien-dentiste peut envisager la pose d’une couronne dentaire dans le but de consolider une dent fragilisée ou pour recouvrir une dent cariée. La dent devient en effet vulnérable à la suite d’une opération de dévitalisation ou d’une cassure due à un accident. Encercler la dent par une couronne permet d’éviter sa détérioration totale. De même, une dent fortement cariée est inévitablement obturée par le dentiste, et ne pourra pas tenir longtemps. La carie peut même récidiver si la dent n’est pas recouverte par une couronne.

D’autre part, la couronne dentaire prothétique peut avoir un rôle esthétique, car le sourire revêt une importance primordiale dans l’estime de soi et dans les relations sociales. Ainsi, ce type de prothèse peut masquer un ancien plombage, une teinte dénaturée ou des taches visibles. Le dentiste recourt également à la couronne dentaire pour uniformiser la couleur de l’arcade dentaire ou modifier sa forme.

Pour poser une couronne dentaire, le dentiste choisit la teinte la plus proche des dents naturelles, pour que l’effet visuel ne montre aucune différence. La couronne possède aussi un avantage fonctionnel, dans le sens où elle permet une mastication normale et sans risque de décollement ou de casse. Elle est en effet posée de manière définitive, contrairement aux prothèses amovibles.

Le chirurgien-dentiste commence par préparer la dent d’origine à recevoir la couronne, en la meulant sous anesthésie locale. Ensuite il prend une empreinte de cette dent et l’envoie au prothésiste. En attendant que la prothèse finale soit prête, le dentiste pose une couronne provisoire.

Les types de couronnes dentaires

La couronne métallique

Composée d’un alliage nickel chrome ou de titane, la couronne partielle en métal est la moins chère de toutes. La racine de la dent doit être parfaitement saine pour pouvoir poser cette couronne. L’inconvénient de la couronne métallique c’est son aspect inesthétique, elle est donc préférablement proposée comme solution temporaire. En revanche, elle permet de retrouver l’aspect fonctionnel des dents, puisque la mastication est rendue possible.

La couronne en résine

Elle est plus esthétique que la couronne en métal, mais plus fragile et peut s’user avec le temps et les frottements dus à la mastication. D’autre part, la couronne en résine perd peu à peu sa couleur initiale jusqu’à avoir une teinte différente des dents naturelles. Ceci est dû à la structure microporeuse de la résine, qui retient les pigments et les colorants. Généralement, les dentistes utilisent ce type de couronne comme dispositif provisoire, jusqu’à la préparation de la prothèse définitive.

La couronne en céramique

Les couronnes peuvent être fabriquées entièrement en céramique ou avec un mélange de céramique et de métal.

La couronne totalement en céramique possède un double avantage esthétique et fonctionnel. Elle se fond complètement dans le reste de la dentition, et il est impossible de la remarquer. D’un autre côté, il n’y a aucun risque qu’une couronne en céramique se rétracte de la gencive vu l’absence de métal, ce qui permet de préserver les dents saines. C’est la couronne la plus chère parmi toutes les catégories. Elle est fabriquée selon un procédé très évolué et son armature en céramique est très solide. Une céramique cosmétique de la couleur exacte des dents recouvre cette armature.

La couronne céramo-métallique a une base en métal et elle est recouverte de céramique. Elle offre donc à la fois la solidité du métal et l’esthétique de la céramique. Elle est en plus moins chère que la couronne totalement en céramique.

Combien coûte une couronne dentaire ?

Les tarifs appliqués par les chirurgiens-dentistes sont complètement libres et très variables. Ils dépendent de plusieurs facteurs dont les matériaux utilisés, ainsi que le savoir-faire et la renommée du praticien.

Le prix d’une couronne dentaire prothétique varie entre 400 et 900 euros, selon le médecin lui-même mais aussi selon la région.

Les couronnes dentaires sont remboursées par la sécurité sociale à hauteur de 70% sur une base de 107,5 euros, soit 75,25 euros par couronne. Certaines mutuelles prennent en charge une partie de la différence. La somme à payer par le patient reste toujours très importante, ce qui peut décourager de nombreuses personnes à se faire poser des couronnes dentaires prothétiques.

spacer

Leave a reply