lamp-1076346_960_720

Comment choisir son spot plafond pour économiser sur sa consommation d’électricité ?

La lampe LED intervint dans un contexte économique et social dans lequel, tous les foyers étaient désireux de faire des économies en énergie. C’est donc dans cette optique qu’au détriment des lampes halogènes classiques, les ménages ont optés pour la lampe LED, qui, était plus économique en termes de consommation énergétique, mais aussi en termes de durée de vie.
Même si elles étaient les bienvenues dans tous les environnements domestiques, le fait de passer de l’halogène à la technologie LED, impliquait de changer la plupart des installations électriques prévus en lieu et place pour les luminaires : ceci ne fut pas sans accrocs, car pendant ou après l’installation des dits dispositifs, certaines douilles prévues pour accueillir les nouveaux luminaires, présentaient quand même des risques d’électrocutions. C’est ainsi que certains spots permettant d’installer et de changer son ampoule LED sans toucher aux douilles, virent le jour.
On utilise ces systèmes de nos jours pour la sécurité d’une part, mais aussi pour un souci d’esthétique !
Pour nous rendre compte de l’aspect pratique du dispositif qu’est le spot plafond LED, nous allons nous intéresser à sa composition, et à son installation.

La composition d’un spot plafond

Le spot plafond LED est composé d’un anneau pour spot, que l’on peut orienter à sa guise aux endroits que l’on souhaite éclairer dans une pièce ; d’un culot céramique qui se relie à un courant de 220V par le billet d’une douille spécifique (GU10 le plus souvent) ; et enfin de la lampe LED qui complète le tout. Les trois objets réunis donnent un design plutôt sympathique, et le rendu dans une pièce est satisfaisant une fois notre spot installé.

Une fois les pièces réunis, comment installer ce dispositif ?

Bien entendu, l’installation d’un tel dispositif doit se faire grâce à l’intervention d’un électricien, à moins d’avoir vraiment l’âme d’un bricoleur aguerri !
Il est indispensable d’avoir sous la main, une scie électrique cloche, si l’emplacement pour le spot n’est pas prêt, et qu’on voudrait entamer un faux plafond pour notre spot.
Après s’être assuré d’avoir coupé l’alimentation électrique pour éviter tout risque d’électrocution, se munir d’un cutteur pour dénuder les câbles électriques, et d’un tournevis pour joindre notre spot plafond au système électrique du bâtiment. Remettez le courant puis allumez votre spot plafond, et vous bénéficiez ainsi d’un éclairage doux, imitant même parfois la lumière du jour dans une salle. Le rendu est très beau, et on profite également d’une pièce plus belle, grâce au design qu’apporte le dispositif, celui-ci discret, bien que placé même au bon milieu du plafond, comme dans l’un des coins de ce dernier…

Nous pouvons donc retenir que le spot plafond LED est très pratique, au vu de tous ce qu’il peut nous apporter… entre autres : la sécurité lors du remplacement de lampe ; et un certain design selon le spot, encastrable ou non, et dépendant de l’emplacement que l’on aura choisi pour celui-ci. Son installation est assez simple, mais il faudra faire appel à un électricien pour plus de sécurité.

spacer

Leave a reply