parapente

Quel matériel choisir pour voler en parapente ?

Soyez cool ou baroudeur peu importe ce n’est pas sur votre look qu’on vous jugera. L’essentiel est d’avoir de bonnes sensations et d’arriver dans les meilleures conditions. Donc faisons un bref tour du matériel indispensable et des accessoires pour un vol en toute sécurité.

Matériel Indispensable:

Bien sûr le parapente. Le choix du parapente dépendra de l’utilisation que vous souhaitez en faire. Pour les voltigeurs la discipline dite « Acro » sera exigeante dans le choix du matériel. le choix se portera sur des ailes de classe « A ». Pour le « Cross » le choix de l’aile se portera en fonction du niveau du pilote (voir description des classes ci-dessous). Pour le « Freestyle » on se reportera aux recommandations de l’ »Acro ». Pour le Hike & Fly (Marche et Vol) ainsi que pour le biplace on se reportera aux recommandations du « Cross ».

Et que vous soyez débutant ou expérimenté. Les prix vont variés, de 600 à plus de 4000 Euros en neuf. On peut aussi trouver du bon matériel d’occasion mais il faut avoir une expérience de la pratique de ce sport pour éviter les mauvais choix. Ce qu’il faut savoir c’est que les parapentes répondent (ou pas) à une norme d’homologation EN (Norme européenne). La norme classe les voiles de A à D . Avec la surface de l’aile, la classe d’homologation sera le critère le plus important. Le but étant tout de même de trouver des sensations en rapport avec son niveau de pratique. Les débutants iront vers les classes « A » et évolueront en fonction de leur expérience. Pour information, un pilote débutant (2 à 3 ans de vol) selon la fréquence annuelle de pratique pourra choisir ainsi:
de 1 à 40 heures de vol Classe « A », de 41 à 60 heures classe « B », de 61 à 90 heures classe « C », au-delà classe D.
Pour un pilote avec 3 ans ou plus d’expérience de 1 à 20 heures classe « A », de 21 à 50 heures classe « B », de 51 à 70 heures classe « C » au-delà classe « D ».
Une fois votre parapente choisi il faudra penser à la Sellette. Il faudra compter entre 250 et 1500 euros. Avec ou sans protection.

Les accessoires:

Parmi les accessoires, les casques sont des éléments essentiels de sécurité. Ils seront de préférence homologués pour le vol à voile. Il y a des détails comme le passage des lunettes par exemple qui sont différents de ceux des casques de ski.
Les Accélérateurs et cale-pieds devront être compatibles avec la sellette.
Pour les lunettes et la poche parachute c’est une question personnelle, choisissez selon votre goût. Pour les écarteurs, prenez les confortables. regardez et essayez en main les manchons. En ce qui concerne les instruments, le variomètre est indispensable, le GPS pour ceux qui pratiquent le « Cross » et l’anémomètre.
Et n’oubliez pas un peu de quincaillerie comme des émerillons des mousquetons et des maillons à vis.

spacer

Leave a reply