charpente bois

Pourquoi choisir une charpente ?

De quoi se compose une charpente ?

Qu’elle soit en bois, en béton ou même en structure métallique, la charpente nécessite un nombre important de pièce pour assurer sa résistance et sa stabilité. Véritable ossature d’une maison ou de tout autre type de bâtiment, elle se compose d’un assemblage d’éléments en différents matériaux, et principalement de poteaux et de poutres.

Les fermes, l’élément de base de la charpente

La ferme, de forme triangulaire, est surement l’élément de base de la structure d’une charpente. Elle est installée perpendiculairement aux murs de soutien afin de supporter tout le poids de la future toiture. Généralement en bois, en métal, ou en association des deux matériaux, les fermes sont reliées entre elles grâce aux pannes.

Les pannes, éléments de liaison indispensables

Comme indiqué plus haut, ce sont les pannes qui servent de liaison entre les fermes. Elles sont constituées de pièces en bois horizontales et permettent le soutien des chevrons et des liteaux. On en distingue trois types : la panne ventrière, au milieu du pan, la panne sablière, située à l’extrémité des pentes, et la panne faîtière, installée tout au sommet de la charpente.

Les chevrons et les liteaux, pour un meilleur soutien de la toiture

Toujours installé dans le sens de la pente, le chevron sert à mieux répartir la charge du toit sur lespannes. Il présente une section plus grande que le liteau avec une hauteur de 11 cm pour 8 cm de largeur.

Les liteaux quant à eux prennent place directement sur les chevrons et accueillent ainsi tous les éléments directs de la toiture tels que les tuiles, ou encore les ardoises.

Les voliges, le support de la couverture

Moins connus, les voliges sont pourtant un élément essentiel de la charpente. Sorte de fine planche de bois de forme rectangulaire, les voliges présentent une épaisseur entre 10 et 40 mm et une largeur située entre 10 et 30 mm. Comme le charpentier d’Austruy Charpentes nous l’a expliqué, ils peuvent notamment se substituer aux liteaux pour permettre l’accrochage des tuiles ou des ardoises de la couverture.

Le plancher constitué des voliges clouées sur les chevrons est alors appelé le voligeage. Elle a pour ambition de supporter les différents éléments de la couverture, comme cité plus haut, mais également à fixer des équipements supplémentaires à l’instar des éléments de zinguerie comme la gouttière, ou encore des panneaux photovoltaïques visant à rendre un bâtiment autonome et propre du point de vue énergétique.

spacer

Leave a reply