0

Pourquoi choisir de filtrer son eau ?

A moins de vivre en plein cœur des montagnes, vous devez trouver, comme la plupart des Français, que l’eau du robinet a mauvais goût et qu’elle ne sent pas très bon. Elle est pourtant tout à fait potable ! Mais le traitement qu’elle subit pour le devenir nécessite en dernière étape l’ajout de chlore. Pour retrouver une eau plus pure, les consommateurs sont nombreux à adopter des dispositifs comme la carafe filtrante, le filtre sous évier ou encore l’osmoseur.

Pourquoi utiliser une eau filtrée ?

Lors de son traitement avant distribution dans les foyers, l’eau est traitée, notamment au chlore, pour être considérée comme potable selon les normes en vigueur. Cependant, même après cette étape, l’eau du robinet peut parfois contenir des résidus de pesticides, de nitrates, de médicaments, etc.

Si plusieurs dispositifs de traitement de l’eau existent, c’est justement pour répondre à ce besoin de consommer une eau plus pure. Une eau filtrée a donc meilleur goût et vos préparations culinaires à base d’eau (pâtes, thé, café) retrouvent également leurs saveurs.

Filtrer son eau est également plus pratique et plus écologique que les bouteilles d’eau, qu’il faut porter et qui font des déchets plastiques.

Attention à ne pas confondre filtration et traitement de l’eau calcaire. Si votre problème concerne des dépôts de tartre, la peau sèche ou encore une surconsommation de produits d’entretien, la filtration n’éliminera pas le calcaire de votre eau ; c’est le rôle d’un adoucisseur d’eau.

Les différents systèmes de filtration

Pour filtrer l’eau du robinet, plusieurs dispositifs existent sur le marché mais ils ne se valent pas tant en termes d’efficacité, que d’entretien ou de budget.

La carafe filtrante est sans aucun doute le système le plus économique (de 15 à 40 euros) et le plus simple puisqu’il suffit de la remplir d’eau et de laisser le filtre à charbon actif travailler. C’est lui qui absorbe une grande partie du chlore et des résidus indésirables. Le contre à cette simplicité est la nécessité d’un entretien régulier pour éviter toute prolifération de bactéries. Il faut donc changer la cartouche à charbon actif toutes les quatre semaines environ.

Dans la gamme au-dessus, on trouve le filtre sous évier. Privilégiée notamment par les locataires puisqu’il n’y a pas besoin d’installer tout un système à l’arrivée d’eau, la filtration sous évier est simple à mettre en place mais peut être inesthétique si vous souhaitez conserver un robinet d’eau non filtrée. Selon les cas (et donc la nature des robinets), ce dispositif revient entre 100 et 300 euros.

Enfin, le haut-de-gamme de la filtration correspond à l’osmoseur d’eau. Placé sous l’évier également, cet appareil traite l’eau grâce à trois filtrations successives : un filtre à particules, un autre à charbon actif puis la membrane d’osmose inverse.

En entreprise ou dans une collectivité, on trouve souvent des fontaines à eau. Celles-ci sont aussi composées d’un système de filtration permettant de débarrasser l’eau de la majorité de ses impuretés et du goût de chlore.

spacer

Leave a reply