organisation d'obsèques

Organisation des obsèques : quelques conseils à choisir

Quand un proche décède, la douleur, la tristesse et le bouleversement causés par cette perte ne sont pas faciles à surmonter. Pour la question de l’organisation des obsèques, beaucoup se perdent. Voici donc quelques conseils pratiques.

Connaître les volontés du défunt

Si le défunt a mentionné ses volontés concernant ses obsèques dans un testament, en signant un contrat obsèques ou même oralement, la famille doit obligatoirement les respecter à la lettre. Le cas échéant, la décision n’appartient qu’à ses proches.

Le délai d’organisation des obsèques

Pour l’inhumation ou la crémation, l’organisation doit se faire au moins dans les 24 heures et 6 jours ouvrables au plus après le décès. En cas de circonstances particulières, seul, le préfet du département du lieu des obsèques peut déterminer les dérogations à ce délai.

Lieu de repos du défunt

Il est important de préciser que la famille peut choisir de reposer le défunt à son domicile ou dans une chambre funéraire. Si le défunt a perdu la vie dans un établissement (hôpital ou clinique), il peut reposer dans la chambre mortuaire (ne pas dépasser les 48 heures après le décès). Pour tout déplacement du défunt, suivant la loi, la famille doit toujours faire appel aux services des pompes funèbres. Dans certains cas, le transfert ne peut se faire sans l’autorisation du maire :

  • Transfert avant la mise en bière dans une autre commune : l’autorisation du maire de la commune de décès est requise.
  • Transfert après la mise en bière : l’autorisation du maire de la commune du lieu de fermeture du cercueil est requise.

Choix de la forme de sépulture

En l’absence de volontés du défunt, la famille est libre de choisir la forme de sépulture tout en respectant bien évidemment le règlement du cimetière communal. Pour la crémation, les cendres sont recueillies dans une urne funéraire pour la déposer dans une sépulture, la sceller sur un monument funéraire ou dans un columbarium.  La famille peut également choisir de disperser les cendres. Il est important de noter que la conservation des cendres dans un logement est interdite tout comme la dispersion des cendres dans un jardin privé.

Préparation de la cérémonie

Généralement, elle doit être organisée selon les volontés du défunt avec l’aide d’un conseiller funéraire. Si ce dernier n’a pas indiqué ses volontés, la famille procède selon ses souhaits et convictions. La cérémonie peut donc être civile ou religieuse ; avec un grand nombre de participants ou intime. Tout est possible,  mais cela dépend des critères personnels des proches du défunt.

Une fois que les lieux et les dates sont connus, envoyez les faire-part de décès (famille, proches, connaissances) et/ou faites publier un avis de décès dans la presse écrite.

Lors de la cérémonie, la famille peut choisir de lire des textes, de réciter des poèmes, de chanter, de produire des musiques ou de faire des gestes d’hommages. Pour les décorations, des compositions florales, des objets de souvenir sont les bienvenus.

Organisation des obsèques : quelques conseils

Quand un proche décède, la douleur, la tristesse et le bouleversement causés par cette perte ne sont pas faciles à surmonter. Pour la question de l’organisation des obsèques, beaucoup se perdent. Voici donc quelques conseils pratiques.

Connaître les volontés du défunt

Si le défunt a mentionné ses volontés concernant ses obsèques dans un testament, en signant un contrat obsèques ou même oralement, la famille doit obligatoirement les respecter à la lettre. Le cas échéant, la décision n’appartient qu’à ses proches.

Le délai d’organisation des obsèques

Pour l’inhumation ou la crémation, l’organisation doit se faire au moins dans les 24 heures et 6 jours ouvrables au plus après le décès. En cas de circonstances particulières, seul, le préfet du département du lieu des obsèques peut déterminer les dérogations à ce délai.

Lieu de repos du défunt

Il est important de préciser que la famille peut choisir de reposer le défunt à son domicile ou dans une chambre funéraire. Si le défunt a perdu la vie dans un établissement (hôpital ou clinique), il peut reposer dans la chambre mortuaire (ne pas dépasser les 48 heures après le décès). Pour tout déplacement du défunt, suivant la loi, la famille doit toujours faire appel aux services des pompes funèbres. Dans certains cas, le transfert ne peut se faire sans l’autorisation du maire :

        Transfert avant la mise en bière dans une autre commune : l’autorisation du maire de la commune de décès est requise.

        Transfert après la mise en bière : l’autorisation du maire de la commune du lieu de fermeture du cercueil est requise.

Choix de la forme de sépulture

En l’absence de volontés du défunt, la famille est libre de choisir la forme de sépulture tout en respectant bien évidemment le règlement du cimetière communal. Pour la crémation, les cendres sont recueillies dans une urne funéraire pour la déposer dans une sépulture, la sceller sur un monument funéraire ou dans un columbarium.  La famille peut également choisir de disperser les cendres. Il est important de noter que la conservation des cendres dans un logement est interdite tout comme la dispersion des cendres dans un jardin privé.

Préparation de la cérémonie

Généralement, elle doit être organisée selon les volontés du défunt avec l’aide d’un conseiller funéraire. Si ce dernier n’a pas indiqué ses volontés, la famille procède selon ses souhaits et convictions. La cérémonie peut donc être civile ou religieuse ; avec un grand nombre de participants ou intime. Tout est possible,  mais cela dépend des critères personnels des proches du défunt.

Une fois que les lieux et les dates sont connus, envoyez les faire-part de décès (famille, proches, connaissances) et/ou faites publier un avis de décès dans la presse écrite. 

Lors de la cérémonie, la famille peut choisir de lire des textes, de réciter des poèmes, de chanter, de produire des musiques ou de faire des gestes d’hommages. Pour les décorations, des compositions florales, des objets de souvenir sont les bienvenus.

 

Normal
0

21

false
false
false

FR
X-NONE
X-NONE

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-qformat:yes;
mso-style-parent: »";
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin-top:0cm;
mso-para-margin-right:0cm;
mso-para-margin-bottom:8.0pt;
mso-para-margin-left:0cm;
line-height:107%;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:11.0pt;
font-family: »Calibri », »sans-serif »;
mso-ascii-font-family:Calibri;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-hansi-font-family:Calibri;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;
mso-bidi-font-family: »Times New Roman »;
mso-bidi-theme-font:minor-bidi;}

spacer

Leave a reply