istock_000045517804_medium

Lit enfant, lequel choisir ?

Entre lit superposé, lit mezzanine, lit évolutif, et encore les variantes qui existent sur le commerce actuellement, il n’est pas facile de trouver le bon lit qui fera le bonheur de nos enfants. Plusieurs critères sont à considérer, en premier lieu le choix et l’avis de l’enfant ainsi que le style qu’on aimerait donner à la chambre, sans oublier les contraintes de dimensions, de couleur… De ce fait, il est vraiment nécessaire de connaître les différentes offres sur le marché afin de faire le bon choix et trouver le meilleur lit pour son enfant.

Les lits selon les catégories d’âge

De 2 à 6 ans, le lit simple d’une dimension classique de 90 x 190/200 cm ou le lit évolutif est préconisé. Avec des rangements c’est encore mieux pour permettre à l’enfant d’apprendre à ranger. Des modèles avec bureau ou multiples cadres de rangement existent pour faire gagner de la place et optimiser l’espace libre de la chambre. À cet âge, le lit mezzanine et le lit superposé ne sont pas encore permis.
À partir de 6 et 7 ans, les lits en hauteurs sont possibles surtout que ceux-ci permettent d’obtenir un espace pour aménager un bureau ou un coin pour les jeux, ou encore un second lit dans le cas d’un lit superposé. Divers modèles existent sur le marché avec des idées d’aménagement ingénieuses qui optimisent l’agencement : lit gigogne superposé, lit superposé séparable, lit combiné bureau rangement, lit surélevé, lit empilable, lit jumeaux superposables…

Les normes de sécurité à savoir

Avec l’ascendance de l’habitat compact, on opte de plus en plus pour les lits superposés enfants, lits escamotables, lits gigogne superposés… qui regorgent d’astuces gain de place. Et pour pouvoir profiter des avantages de ces diverses offres sur le commerce, il est nécessaire de connaître les normes qui régissent le secteur. En France en complément de la norme CE, les matériels avec une qualité E1 ou E0 sont conseillés pour leur faible niveau de Formaldéhyde. Les produits utilisés dans la fabrication de ces lits doivent être inoffensifs et conformes à la norme EN 71-3. A cela s’ajoutent les mentions obligatoires à vérifier comme le marquage de conformité et qui peut faire défaut dans certains cas. Aussi, une réglementation est entrée en vigueur depuis 2012 en rapport avec l’étiquetage des biocides sur les articles traités.

spacer

Leave a reply