senior

Comment choisir les aides aux personnes âgées

Les personnes âgées sont classées parmi les personnes dites fragiles. Il est du devoir de l’Etat d’apporter aide et soutien à ce genre de personne. C’est la raison pour laquelle il a été instauré diverses sortes d’allocations pour assister ces gens. Par ailleurs, la solidarité des particuliers, personnes physiques ou morales, est toujours la bienvenue.

Les allocations diverses

À titre d’aide aux personnes âgées, diverses allocations peuvent être instaurées par un pouvoir en place. Elles diffèrent selon les nations, toutefois en France, elles sont les suivantes :

-          L’allocation personnalisée d’autonomie (Apa)

Cette allocation est destinée aux personnes âgées ayant fait l’objet d’une perte d’autonomie comme pour les personnes atteints de la maladie d’Alzheimer par exemple. Bien entendu, il y a une condition d’âge. Cette forme d’aide sert à payer les dépenses permettant de rester à son domicile. C’est une participation partielle ou totale pour concrètement payer le loyer ou l’établissement qui héberge (hospice).

 

-          L’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa)

L’Aspa est une allocation mensuelle pour les retraités à faible revenu et qui vivent en France. Le montant accordé dépend des ressources et de la situation familiale de la personne bénéficiant de l’aide.

 

-          L’allocation supplémentaire d’invalidité (Asi)

L’allocation supplémentaire d’invalidité est accordée, même si une personne n’a pas l’âge de demander l’allocation de solidarité aux personnes âgées. Bien entendu, il y a des conditions pour l’obtenir. Le montant attribué dépend des ressources du demandeur.

 

-          L’allocation simple

Si la personne âgée ne perçoit pas de pension de retraite et que sa demande d’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa) a été rejetée, il peut bénéficier de l’allocation simple versée par l’État.

 

-          L’aide-ménagère

Il arrive que les plus fragiles ne puissent plus effectuer certains gestes du quotidien. Ainsi, aucune tâche ménagère ne pourra se faire. En ce qui concerne ce genre de cas, il est possible d’obtenir une aide financière pour engager une personne. Cette dernière va alors assurer les tâches ménagères.

 

-          Le portage des repas

Si l’état de santé d’une vieille personne ne lui permet plus de préparer ses repas, une aide financière peut être obtenue pour le portage des repas. Ainsi, des repas chauds prêts à la consommation seront livrés sur des plateaux au domicile de la personne.

 

Actuellement, nous sommes en pleine confinement due à l’épidémie de corona virus et la plupart des hyper-marchés proposent une livraison a domicile des commandes et ceci facilite énormément la vie de nos séniors.

 

Les actes de bonne volonté

En matière d’aide a domicile, rares sont les personnes qui la refusent, surtout chez les personnes âgées qui n’ont pas suffisamment de ressources pour subsister. Ainsi, les particuliers peuvent également apporter leur aide à titre d’acte de bonne volonté. Ici, il n’est pas question d’obligation, mais d’acte de charité aux plus démunis. Cette aide peut, par exemple, se manifester par l’offrande de cadeau ou d’un repas à l’occasion des fêtes de Noël.

Les entreprises privées peuvent prendre part aux soutiens apportés aux personnes âgées. Par ailleurs, il y a des sociétés civiles qui consacrent leurs activités à ces fins. C’est par exemple le cas du « Resto des cœurs » qui offre tous les jours à manger au plus démunis de tous âges. Les sociétés commerciales peuvent, comme les particuliers, le faire à titre occasionnel comme lors de la célébration de grands événements nationaux ou internationaux. Ces entreprises apportent de l’aide financier, matériel ou humain  à des associations ou a des particuliers. De nos jours, les plus généreux sont les chaines de télévisions, des émissions télévisé et les sociétés de productions télé qui n’hésite pas à apporter leurs aides dès que nécessaire.

spacer

Leave a reply