parking auto

Choisir son parking auto

Les voitures sont toujours soumises à des règles qu’il circule sur la route ou qu’elles soient garées. En effet, il y a des types de stationnement qui sont acceptés par la loi et d’autres pas. Dans un parking auto par conséquent, l’on peut retrouver celui en bataille qui est le fait de se stationner perpendiculairement au trottoir, en créneau avec un emplacement parallèle au trottoir et en épi qui évoque un stationnement en biais par rapport au trottoir.

Contexte du parking auto

Le règlement pour un parking auto commence à être indispensable dans les années 50 suite à la constatation que le nombre des véhicules n’ont pas cessé de s’accroitre et par conséquent la circulation. Aussi, en 1968, la convention internationale de Vienne uniformise les règles d’usage du stationnement. De nos jours, ces règles sont représentées par divers panneaux de signalisation ou encore par le marquage au sol. Par définition donc, le stationnement est le fait de laisser son véhicule sur un endroit prévu tel pour cela qu’un parking durant un temps indéterminé. La raison pour laquelle ces endroits sont spécialisés c’est pour que les autres usagers ne soient pas mis en danger. Un stationnement se diffère donc d’un arrêt dans la mesure où pendant un arrêt, le chauffeur reste derrière le volant, prêt à intervenir si nécessaire.

Les réglementations requises

Comme nous l’avons évoqué, il existe différents types de stationnement. D’ailleurs, nous avons déjà mentionné ces types-là au tout début. Mais il y a également les réglementations en agglomération et hors agglomération. Ainsi, le stationnement sur l’accotement est légal à une seule condition, le faire dans le sens de la circulation. Ceci étant, si cela s’avère impraticable, la voiture peut être stationné dans le sens inverse, mais il faudra toujours veiller à la sécurité d’autrui. Les représentations de ces règles concernant le parking auto se font par le marquage au sol. Aussi, pour le marquage blanc, le stationnement de la voiture se fait comme vous le sentez, car cela est gratuit. Le marquage bleu ne vous permet pas cependant de rester sur un emplacement trop longtemps. Pour cette option, avoir un disque de stationnement est conseillé. Le disque de stationnement est un carton bleu où votre heure d’arrivée est inscrite. Quant au marquage rouge sera toléré un stationnement d’une durée de 30 minutes. À part le marquage au sol, les panneaux de signalisation sont également un moyen de connaitre le type de stationnement à disposition.

spacer

Leave a reply