logiciel-medical

Bien choisir le meilleur logiciel médical

Lorsqu’on est dans son cabinet et qu’on est pressé, la dernière chose dont on a envie c’est que notre système informatique nous lâche. Quelques mises à jour, un nouveau logiciel ou trop de documents et c’est le système entier qui nous laisse tomber. C’est pour cela qu’il faut qu’on ait un bon logiciel médical afin de pouvoir exercer sereinement, que cela ne soit pas fait dans la panique, un logiciel fiable et qui ne dure pas qu’un an. A travers cet article on vous présentera les critères imparables et cruciaux d’un bon logiciel médical ainsi que ses fonctionnalités.

Les critères d’un bon logiciel médical

Tout d’abord on doit savoir que la spécificité d’un logiciel dépend de chacun. On doit d’abord faire un point pour que celui-ci corresponde à notre pratique médicale, notre envie, notre spécialité, et notre mode d’exercice.

Un bon logiciel médical doit réunir 4 critères primordiaux :

- Le logiciel médical doit être adapté à notre profession, à notre travail ainsi qu’à notre spécialité afin de répondre au mieux à nos attentes. Si on est plusieurs à l’utiliser, car c’est ce qui arrive dans de grands cabinet où il y a un grand nombre de personnel, le logiciel doit garantir le secret médical de chaque fichiers.

- Le logiciel doit être bien entendu à 100% compatible avec notre installation informatique qui été préalablement installée. Notre logiciel doit être dans la capacité d’importer et d’exporter des données directement et sans soucis d’autres logiciels.

- Le logiciel doit être ergonomique, il doit être simple, utilisable par tous, intuitif et évoluer en même temps que l’entreprise. Celui-ci doit avoir une navigation fluide ainsi qu’une interface personnalisable pour nous convenir au mieux.

- Le logiciel doit également s’adapter aux terminaux et être utilisable à distance.

Les diverses fonctionnalités

- Le dossier médical partagé : Un bon logiciel doit permettre à l’ensemble des professionnels d’accéder au dossier médical d’un patient sans perdre de temps, sans difficulté et ainsi faciliter la coordination des soins.
- L’aide à la prescription : Le logiciel doit aider à la rédaction d’ordonnances, les contre-indications.
- L’administratif : Le logiciel doit faciliter l’aide à la gestion administrative avec le suivi de la comptabilité, les factures, les paiements, les messageries, les feuilles de soins dématérialisée..
-La télétransmission : Le logiciel doit également faciliter la transmission des documents, il ne doit du coup par être lent et répondre immédiatement présent.
- L’agenda : le logiciel doit permettre la bonne gestion d’agenda, sans erreurs, sans être trop lent encore une fois, car lorsqu’on est pressé au téléphone pour prendre un rendez-vous, on ne peut pas se permettre un logiciel qui rame.
- Faciliter la gestion opérationnelle : Un logiciel doit également vous faciliter la gestion opérationnelle qui est de suivre des données médicales, les dépistages, la gestion des réunions.

Différents critères d’un bon logiciel médical doivent être pris en compte avant d’investir, et les caractéristiques et les fonctionnalités d’un bon logiciel sont un point indispensable de nos jours. Un logiciel qui n’est pas à jour et à 100% c’est une entreprise au ralenti.

spacer

Leave a reply