car-2102367_960_720

Choisir d’arrêter un contrat de LOA

Si vous connaissez le principe du leasing, ces initiales n’ont aucun secret pour vous. Pour les autres, petit rappel : le leasing permet la location de véhicules de toutes marques et modèles, pendant une longue durée. Certains contrats permettent à la fin de cette location d’opter pour l’achat du véhicule ; ce qui explique les lettres LOA pour « Location avec Option d’Achat ». Un engagement, pour l’usager, donc, qui se croit tenu par ce contrat. Et si c’était faux ?

Comment fonctionne la LOA ?

La Location avec Option d’Achat sous-tend l’achat d’un véhicule après une durée de location préétablie et un loyer mensuel. La location peut ainsi s’étaler de 12 à 60 mois et le futur acquéreur s’acquitte d’un loyer qui comprend la jouissance du véhicule neuf, mais aussi l’entretien dit classique (vidange du véhicule et révision, mais également le changement des pneus si besoin etc…). Par contre, l’utilisateur est tenu de ne pas dépasser un nombre de kilomètres donné par an. Ce qui était auparavant réservé aux professionnels, s’est étendu au marché des particuliers et on estime que le leasing représenterait 35% des ventes de véhicules neufs. Un des points noirs qui angoisse néanmoins l’acquéreur potentiel, est le fait d’être tenu par un contrat…

Est-il possible de rompre le contrat d’une LOA ?

Il existe de nombreuses raisons de devoir rompre un contrat de LOA, sans que cela remette en cause la qualité de la voiture. Une grossesse imprévue, un déménagement ou la perte d’un emploi n’en sont que quelques exemples. Le cédant se retrouve alors avec une bonne voiture mais qui ne lui convient plus. Si le cédant trouve un repreneur, prêt à reprendre son contrat, il est tout à fait possible de faire un transfert. Le repreneur doit bien entendu accepter le contrat initial de leasing (avec le calcul de la durée restante avant la possibilité d’achat, le loyer mensuel demandé etc…).

Mais comment faire coïncider l’offre et la demande dans ce genre d’opérations de transfert ? Il existe heureusement des entreprises spécialisées qui le permettent : après avoir vérifié l’ensemble des documents utiles et la solvabilité du repreneur, le cédant n’est plus lié par son contrat initial. Il lui revient alors de trouver un véhicule qui correspond à ses attentes ; peut-être même d’ailleurs sur le même site qui lui a permis de se désengager. Une solution qui séduit par sa facilité de mise en œuvre, sa transparence pour l’ensemble des parties, qui trouvent toutes les deux une façon idéale de répondre à leur besoin de véhicule.

Bien comprendre l’engagement avant de signer

Le leasing automobile permet aujourd’hui de pouvoir s’offrir tous les avantages d’une voiture neuve sans l’inconvénient majeur : payer le prix fort. Bien évidemment, comme tout contrat incluant un financement, il est essentiel de bien prendre connaissance des engagements afin d’éviter toute difficulté par la suite. L’existence de solutions comme le transfert de leasing permettent cependant de rassurer les automobilistes et d’aborder ces offres avec plus de confiance.

spacer

Leave a reply